MISSION INTERNE

Avec  un  prêtre,  le  père  du  Foyer,  ils  se  consacrent  à l’annonce  de  l’évangile.  Leur  mission  principale  est l’animation de retraites spirituellesdans un cadre familial et un climat de silence. Par  leur  travail,  leur  prière,  leur  témoignage,  leur  vie fraternelle et leur accueil, se confiant chaque jour à la Vierge Marie, ils manifestent l’amour de Dieu pour tout homme et la beauté de la vie avec le Christ.

 

VIE DE DE PRIERE

      PRIÈRE COMMUNAUTAIRE

 

La vie d’un membre de Foyer est enracinée dans sa relation d’amour personnelle avec Dieu. "DieuTu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube.”(ps 62) L’Eucharistie quotidienne, la prière personnelle et communautaire (Adoration, chapeletnourrissent toute notre vie de l’intérieurChaque membre est appelé à "rayonner par l’exemple d’une vie profondément surnaturelle

L’entretien de la vie spirituelle

Il est assuré par la fidélité personnelle de chaque membre à l’oraison quotidiennemais aussi par une alimentation communautaire donnée sous une double forme :

Les divers exercices

Ils comprennent les retraites annuelles, des récollections,des  partages communautaireshebdomadaires, qui se font régulièrement en équipes ou en groupe.

L’enseignement doctrinal

Il est assuré par le père ou ses collaborateurs et comprend les homélies quotidiennes, descours,desconférences  et des informations.  

 

 

 

 

VIE DE TRAVAIL

 

 « Le foyer de Charité vit du travail de ses membres » (père Finet 20-02-48). Marthe invitait les premiers membres de Foyers à vivre les recommandations qu’elle avait faites siennes :
«  Ne vous lassez jamais de bien faire, de toujours mieux faire pour faire très bien ettoujours plus parfaitement tout ce que vous faites. Ne quittez pas votre travail par caprice, pas plus que le Seigneur n’a quitté la Croix. Ce sont des âmes de nomme volonté qui le servent avec amour, non par caprice ou indifférencequ’Il appelle à son Œuvre ». « Vous êtes les serviteurs et les servantes de l’Amour… Laissez Dieu disposer de vous-même à chaque instant ».Le travail appartient à la condition humaine. Il nous situe dans le plan de Dieu, qui nous fait à sa ressemblance, et nous appelle à achever sa création selon son Dessein d’amour au service des hommes.


Le travail est une forme de participation active à la vie de la communautéChacunselon ses forces et ses dons, contribue à savieà son développementà son rayonnement. Le travail est le lieu du don de soi et de la rencontre des autres ; il exigedétachement, patience et amour. Tout travail fait ensemble est source de grâces.
Bien plus, le travail est communion au mystère du Christ, de Nazareth à la Croix.

Les travaux sont répartis en fonction des possibilités et des dons de chacunIls sont organisés en fonction du bien commun de la communautéChacun remplit sa tâche fidèlement et jusqu’au bout, sans toutefois se l’accaparer. Le travail sera maîtrisé pour favoriser l’équilibre de vie, respecter les temps de détente, de formation et de prière.
Ceux qui, à cause de l’âge ou des infirmités, ne peuvent plus apporter une pleine part d’activité dans le travail communautaire continuent à y participer selon leurs forces, se souvenant que la prière et l’offrande de notre vie en union à Jésus crucifié sont la plus profonde contribution à la fécondité du Foyer.

VIE DE FAMILLE

PARTAGE ET COMMUNION

 « Nul ne considérait  comme sa propriété l’un quelconque de ses biens ; au contraireils mettaient tout en commun » (Ac 4, 32).
Chacun apporte au Foyer tout ce qu’il a et tout ce qu’il est. Tenant compte des besoins de sa propre familleil fait don de ses biens au Foyer au moment de son engagement ; ce qu’il gagne s’il est salarié et ce qu’il reçoit comme don, il le met à la disposition de l’Œuvre.  

Le partage ne concerne pas seulement les biens matériels. On s’engage à partager aussi les biens intellectuels et spirituels : son expérienceses connaissances et ses découvertes. Les grâces reçues peuvent être partagées avec discrétion.

La vie en communauté est très exigeanteEtant tous différents d’origined’âge et de caractère, vivant ensemble et travaillant ensemble, il est inévitable qu’il y ait des tensions, parfois des oppositions, voire des affrontements. La communauté ne peut vivre qu’au prix de continuels dépassements « dans un incessant effort de charité ». Elle est le lieu du pardon quotidien.

« Je vous exhorte donc dans le Seigneur, moi qui suis prisonnier : accordez votre vie à l’appel que vous avez reçu : en toute humilité et douceuravec patience, supportez-vous les uns les autres dans l’amour ; appliquez-vous à garder l’unité par le lien de la paix » (Eph 4, 1-3).

La communion fraternelle permet la spontanéité dans la rencontredans la prière et dans l’action. Elle permet aussi des moments de détente et de fêteChacun y apporte sa part suivant ses dons. Selon chaque pays et chaque culture, la communauté exprime sa joie et l’affection entre tous. Les fêtes sont des temps de renouvellement et jalonnent la vie du Foyer. Nous devons être aussi témoins de la joie des Béatitudes.

 

VIE D'OFFRANDE

Notre vie est totalement donnée au Seigneur.La vie de Marthe nous stimule. On peutcomme elleoffrir joies et peines dans le travail et la vie communautaire pour les retraitants . " Que tous les jours de notre vie, chaque instant de notre vie soient offerts avec Jésus et en Jésus, au salut des âmes." Marthe Robin

Sur les Reseaux Sociaux

Nous Contactez

Foyer de Charité Notre Dame du Perpétuel Secours de Bujumbura
B.P 2547
Tél : 77 051 192
22 21 63 42
E-mail :fcbja@foyerdecharitebuja.bi

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.