Trinité sainte

Depuis notre baptême, la Sainte Trinité est au cœur de notre vie de croyants et de croyantes. Pour faire de nous des disciples du Seigneur, nous avons été baptisés Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Tous les sacrements que nous avons reçus par la suite l’ont été au nom de la Sainte Trinité. Presque toujours nos prières débutent par le signe de la croix Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Dans le chapelet, le signe de croix revient deux fois et le Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, six fois. Le mystère d’un Dieu en trois personnes échappe à notre compréhension quand il s’agit d’expliquer cette réalité; mais si nous nous arrêtons aux principales caractéristiques de chacune de ces trois personnes, nous rejoignons alors les divers aspects de l’amour de Dieu pour nous.

Penser au Père, c’est penser à l’origine du monde, à la source de la vie, à l’apparition de l’être humain dont l’intelligence le fait à l’image et la ressemblance de Dieu. Un Dieu qui est Père et qui laisse passer de son ADN dans tout ce qui nous entoure, et surtout dans ce que nous sommes. Un amour qui crée et qui procrée comme tous les pères l’ont fait jusqu’à ce jour.

Penser au Fils, c’est nous rappeler jusqu’où l’amour du Père est allé pour notre bonheur. Le Fils qui est devenu l’un des nôtres nous rapproche du Père au point qu’il s’identifie à nous quand il enseigne le Notre Père. L’apôtre Paul l’affirme dans la deuxième lecture (Romains 8, 14-17) : Puisque nos sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers; héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ… pour être avec lui dans la gloire.

Penser à l’Esprit, c’est tout de suite penser à la transformation radicale qu’ont connue les apôtres au jour de la Pentecôte. Un Esprit qui stimule le courage, qui rend fort et audacieux, qui fait des témoins à toute épreuve. De nouveau, d’après l’apôtre Paul, c’est un Esprit qui rend libres et qui unit au Père au point qu’on puisse l’appeler Abba, c’est-à-dire Papa. L’apôtre Jean définit Dieu par un seul mot : Dieu est amour. (1 Jean 4, 16) C’est cet amour qui nous a rejoints et que nous célébrons aujourd’hui en le reconnaissant dans chacune des trois personnes. Le Père dont nous tirons notre origine et qui nous veut avec lui pour toujours. Le Fils qui, par amour pour son Père et pour nous tous, a voulu que sa divinité soit fondue dans notre humanité pour que sa divinité imprègne notre humanité. Nous l’affirmons à la messe, au moment de la préparation du calice pour l’offrande : Comme cette eau se mêle au vin, puissions être unis à la divinité de Celui qui a pris notre humanité. L’Esprit, nous l’avons célébré hier soir lors du sacrement de confirmation que vingt jeunes ont reçu. On le compare à un arbre dont les fruits sont directement des produits de la présence en nous d’un grand amour : la joie, la paix, la bonté, la douceur et la maîtrise de soi. Dieu est amour : un amour créateur et rassembleur dans le Père; un amour fraternel et sauveur dans le Fils; un amour sanctificateur dans l’Esprit qui nous aide à ressembler de plus en plus au Père et au Fils, pour rejoindre cet idéal : Soyez saints, car moi, votre Dieu, je suis saint. (Lévitique 19,2) Amen.

Sur les Reseaux Sociaux

Nous Contactez

Foyer de Charité Notre Dame du Perpétuel Secours de Bujumbura
B.P 2547
Tél : 77 051 192
22 21 63 42
E-mail :fcbja@foyerdecharitebuja.bi

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.