Bien interpréter un sourire féminin

D'après une étude, les hommes cherchant une aventure rapide sont plus enclins que les autres à surestimer l'attirance des femmes pour eux.

«Elle m'a souri… Ce doit être une invite pour l'aborder! Aller, go.» Les hommes, plus que les femmes, sont prompts à mal interpréter les signaux corporels que les autres peuvent envoyer dans de nombreux domaines de la vie sociale. Regard, position des mains et des bras, des jambes, de la tête, du corps… Et bien sûr le sourire qui est l'un des signaux les plus apparents et des plus chaleureux. «Il y a des tonnes d'études montrant que les hommes pensent que les femmes sont intéressées alors qu'elles ne le sont pas», explique la psychologue Carin Perilloux, du Williams College (Massachusetts) qui, avec d'autres chercheurs de l'université du Texas à Austin, viennent de mener une nouvelle étude (parue dans Psychological Science).

Celle-ci a consisté à proposer à 96 étudiants et 103 étudiantes de pratiquer des rencontres courtes. Chaque femme devait parler pendant trois minutes à chacun des hommes d'un groupe de cinq. Avant ces entretiens, les participants devaient s'«auto-évaluer» sur leur charme et sur leur envie d'une aventure d'une nuit. Après les entretiens, ils «notaient» leur «partenaire» sur plusieurs critères comme l'attirance physique et sexuelle.

Résultat: les hommes cherchant une aventure rapide sont plus enclins que les autres à surestimer l'attirance des femmes pour eux. Tout comme ceux qui s'estimaient plus forts et attirants que les autres. En revanche, ceux que les femmes estimaient attirants n'ont pas surestimé les sentiments des femmes à leur égard. Mais il y a aussi des femmes qui tendent à surestimer le désir des hommes à leur égard.

Quoi qu'il en soit, les hommes peuvent donc se tromper de deux façons, croire qu'ils sont plus attirants qu'ils ne les sont ou, au contraire, sous-estimer l'intérêt d'une femme pour eux. Mais les chercheurs estiment qu'un homme qui «tente sa chance» plus souvent que les autres, quitte à être repoussé, a tout de même plus de chance d'avoir de nombreux succès.

Un gâchis d'incompréhension sans espoir? Les psychologues soulignent tout d'abord qu'au cours de l'évolution, cela aurait pu être un avantage pour augmenter le succès reproductif des hommes.

Mais des enseignements positifs peuvent également être tirés de ces travaux. Les femmes, pour leur part, «doivent être aussi communicatives et claires que possible», estime Carin Perilloux. Aux hommes, elle conseille de savoir que «plus vous êtes attirés par elle, plus grandes sont vos chances de faire erreur sur son intérêt pour vous». Un homme averti, paraît-il, en vaut deux.

Sur les Reseaux Sociaux

Nous Contactez

Foyer de Charité Notre Dame du Perpétuel Secours de Bujumbura
B.P 2547
Tél : 77 051 192
22 21 63 42
E-mail :fcbja@foyerdecharitebuja.bi

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.